VCI

Le Volume Complémentaire Individuel ou VCI

Le principe du VCI consiste à autoriser la production de quelques hectolitres complémentaires par rapport au rendement de l’année. Ce Volume Complémentaire est mis en réserve Individuelle pour être utilisé à la discrétion de l’opérateur lors d’une récolte ultérieure en cas de déficit quantitatif ou qualitatif. Sa mise en œuvre est souple, gérée par chaque exploitant mais avec des décisions collectives, donc avec des garde-fous.

Le VCI joue le rôle d’assurance récolte et d’assurance qualité, et permet de répondre aux aléas climatiques qui touchent le vignoble de manière hétérogène (coulure, gel, grêle…).

Il favorise le lissage des rendements dans la durée, ce qui permet de prévenir les à-coups dans la gestion des exploitations et plus généralement la gestion de l’appellation.

Pour y voir plus clair voici des fiches d’information FVBD mise à jour pour 2018 ainsi que le guide édité par l’INAO.

Fiche d’info 2018 n°5 – VCI 2018

Fiche d’infos 2018 n°6 – utilisation VCI

2018 11 INAO Guide VCI

Décret 2018-1103 du 7 décembre 2018 Liste VCI AOC Mod 2015-1261

Décret 2018-1133 du 12 déc 2018 Expérimentation VCI Barsac Monbazillac Sauternes