Accueil

Interdiction de la vente à emporter de boissons alcoolisées

Interdiction de la vente à emporter de boissons alcoolisées...nouvelles mesures. Avec le « confinement » saison III, de nouvelles règles...
Read More

La Concours Général Agricole « reporté » à 2022!

Il ni aura pas de finales du CGA en 2021. De fait, les prélèvements que nous venions de commencer en...
Read More

Désherbage mécanique sous le rang

La Chambre d'Agriculture de la Dordogne vous propose une démonstration de matériels de désherbage mécanique sous le rang le :...
Read More

La consigne de verre…vous y pensez?

Vous souhaitez vous informer et/ou pratiquer la consigne de verre pour développer l’économie circulaire , venez participer à la présentation...
Read More

ZNT, la fin des chartes départementales…

Le principe des chartes relatives à l’épandage des produits phytopharmaceutiques est abrogé par le Conseil constitutionnel Saisi par le conseil...
Read More

Actualité

Covid-19 : Le Protocole sanitaire de nouveau mis à jour

Le protocole sanitaire à destination des entreprises a été mis à jour ce vendredi 29 janvier afin de tenir compte des nouvelles règles relatives au port du masque et à la distanciation physique.

Ainsi, la distanciation est portée à 2 mètres :

  • lorsque le masque ne peut être porté ;
  • dans les espaces de restauration collective ;
  • dans les espaces extérieurs ;
  • pour les métiers très spécifiques pour lesquels le port du masque n’est pas possible, envisagés dans le questions/réponses du ministère de travail (préparateurs de commande en chambre froide, ouvriers du BTP, soudeurs, métiers du nez, journalistes) ;
  • dans les ateliers où les salariés ne portent pas le masque lorsque les conditions de ventilation/aération fonctionnelles sont conformes à la réglementation et que le nombre de personnes présentes dans la zone de travail est limité. La distance de 2 mètres doit être également respectée lors des déplacements, et les salariés doivent porter une visière ;
  • dans les vestiaires lorsque le masque doit être impérativement retiré (exemple : douche).

 

Dans les autres cas, le protocole maintient la distance d’1 mètre.

Les masques pouvant être portés dans les lieux de travail sont :

  • soit les masques « grand public » avec une filtration supérieure à 90%. Ils correspondent aux masques dits de « catégorie 1 » ;
  • soit les masques de type chirurgical.

Les masques de filtration inférieure, dits de « catégories 2 » et les masques artisanaux ou faits soi-même sont désormais interdits.

Enfin, le protocole réaffirme la consigne de télétravail à 100 % à chaque fois que cela est possible. Seuls les salariés qui en expriment le besoin peuvent, avec l’accord de l’employeur, retourner sur site au maximum un jour par semaine. A cet égard, le ministère du travail prévoit un renforcement des contrôles de l’inspection du travail.

Article CNAOC du 6 février 2021.

Spécial confinement

Activités de commercialisation du vin pendant le confinement

Retrouvez toutes les information dans le guide : Guide acceuil pendant le confinement_051120

Dans le cadre de la mise en œuvre du « reconfinement » de la population française, certains commerces ont reçu l’autorisation de demeurer ouverts. C’est le cas des magasins de vente au détail de boissons alcoolisées, et des restaurants/débits de boissons sur place uniquement pour une activité de vente à emporter/livraison.

Concrètement, les caveaux et autres boutiques de vente de notre filière ont donc la possibilité de rester ouverts pour la vente de vin, dès lors que les gestes barrières sont mis en place (respect des distances, port du masque, etc).

La poursuite des activités oenotouristiques (visites organisées, ateliers dégustation…) semble en revanche impossible.

La dégustation dans le cadre de la vente, et uniquement dans ce cas, est a priori possible, sous réserve de l’existence d’un arrêté préfectoral contraire (pour le moment rien de tel en Dordogne ou Lot-et-Garonne). Dans ce cas, afin d’assurer la sécurité de tous, il convient de prendre un maximum de précautions : nombre limité de personnes, distance physique obligatoire, retrait du masque uniquement au moment de déguster (port entre chaque verre), crachoirs individuels, etc.

Nous vous invitons à la plus grande prudence dans vos communications à vos clients, en particulier sur les réseaux sociaux, voire à ne pas évoquer la question de la dégustation dans vos communications. La possibilité de déguster en vue de la vente ne doit pas être perçue comme un moyen détourné de se rendre dans un bar.

L’image de notre filière dépendra du bon déroulement de l’activité de chacun dans le respect des règles en vigueur et des gestes barrière.

 

Communiqué FVBD

Note sur l’organisation des contrôles

La CNAOC nous informe des positions de l’INAO, conformes aux préconisations du gouvernement en matière sanitaire, au sujet de la réalisation des contrôles internes par l’ODG.

Conformément à ces explications, la FVBD assurera les contrôles internes de terrains comme nous les avions prévues mais nous laisserons le choix à l’opérateur de refuser le rendez-vous en présentiel. Dans ce cas, les contrôles vignes seront réalisés et le contrôle documentaire se fera par échanges d’informations (mail ou courrier).

Les opérateurs concernés par les contrôles de novembre sont directement tenus informés.

Concernant les contrôles produits en IGP Périgord, nous maintenons les dégustations au fil de l’eau.

Enfin, Qualibordeaux nous a informé que les contrôles externes, et en particulier les dégustations, étaient maintenus.

Le millésime 2020

Grand déballage

Retrouvez le catalogue du grand déballage des vins de bergerac et duras du 18 février 2021

Vide Grenier Vins de Bergerac et Duras

18 février, grand déballage des vins de Bergerac & Duras…

La Fédération des Vins de Bergerac et Duras

La Fédération partage son activité en 3 missions principales :

  • la gestion et la défense des appellations comprenant le contrôle interne,
  • l’information et la formation des viticulteurs pour la mise en place de leurs autocontrôles,
  • la distribution de capsules représentatives de droits (CRD), sous la tutelle des Douanes.

A cela viennent s’ajouter des fonctions de politique professionnelle, de services aux adhérents et d’information concernant la réglementation en lien avec la production d’une AOC et/ou d’une IGP. :

  • le Suivi Technique du vignoble et mesures Agro-environnementales aux côtés de la Chambre d’Agriculture de la Dordogne,
  • le Suivi Économique de la filière aux côtés de l’Interprofession des Vins de Bergerac et Duras (la FVBD représente la composante production de l’IVBD),
  • la gestion des dossiers de restructuration du vignoble et d’investissement en relation avec FranceAgriMer,
  • la gestion de dossiers sensibles pour la protection du vignoble : création d’un GDON pour la lutte contre la flavescence dorée et l’implication dans l’ADELFA (lutte anti-grêle),
  • la participation aux manifestions de promotion et de valorisation, en collaboration avec de l’IVBD.